“Bouh !!! Les parents surprotecteurs ! Bouhhhhh !!!”

Et bien oui, c’est très souvent l’image qu’ont les parents qui dorment avec bébé. Cette pratique est impopulaire, c’est même presque devenu une honte d’avouer à son médecin ou à son entourage qu’on y a recours. Est-ce si mal que ça ?

C’est surtout une question de mode, cela se faisait beaucoup en France il y a encore quelques décennies et ce n’est pas impossible que cette tendance revienne par chez nous dans un avenir pas si lointain: les américains craquent en ce moment pour le phénomène “family bed” et il est bien connu que les américains ont toujours 10 ans d’avance sur nous. Et même ailleurs, par exemple 9 couples de parents chinois sur 10 dorment avec leur jeune enfant. Ceci n’est qu’une question de culture.

De ce fait, il est compliqué de répondre oui ou non à cette question, est-ce une bonne idée de dormir avec bébé ? Les experts, médecins, psychologues et parents ont chacun leurs arguments pour défendre leur vision selon leur camp: pour ou contre cette idée.

Les arguments qui reviennent souvent en faveur de cette pratique :

  • Cela permet de renforcer le lien parental, et surtout maternel en cas d’allaitement. (bébé tête et chacun peut s’endormir directement après le “repas” de bébé)
  • Bébé est nettement moins perturbé par des terreurs nocturnes, il dort plus paisiblement.
  • Les bruits des parents rendent bébé plus alerte et enclin à réagir naturellement contre certains soucis de respiration et de digestion. (bon pour prévenir la mort subite du nourrisson) A noter en passant, bébé à tendance à adapter son rythme de respiration sur celui de ses parents.

Certains des arguments traditionnels contre cette pratique:

  • Le manque d’intimité pour le couple.
  • L’addiction de bébé à cette situation, il peut ne plus plus savoir s’en passer et mal vivre le changement de lit lorsqu’il grandit.
  • Le danger pour bébé de s’étouffer sous la couverture. (il est évident qu’il faut prendre certaines précautions)

Il existe d’autres arguments pour et contre. L’objectif de cet article n’était pas de vous les donner de façon exhaustive mais plus de souligner l’idée que la bonne réponse à cette question était votre réponse, avec tout l’amour que vous portez à votre enfant.

Bien entendu, si un jour il vous vient l’idée d’un lit “familial”, demandez à Ch’ti Bout. 😉